Le portage salarial et les aides de Pôle Emploi : un atout pour les travailleurs indépendants

Alors que le travail indépendant gagne en popularité, le portage salarial et les aides de Pôle Emploi se révèlent être des outils précieux pour faciliter la transition vers cette nouvelle forme d’emploi. Ce dispositif permet de conjuguer la liberté d’un travailleur indépendant avec la sécurité d’un salarié. Découvrons ensemble comment fonctionne ce mécanisme et comment profiter des aides proposées par Pôle Emploi.

Qu’est-ce que le portage salarial ?

Le portage salarial est une solution qui permet à un travailleur indépendant, appelé également consultant porté, de bénéficier du statut de salarié tout en exerçant sa mission en totale autonomie. Pour cela, il fait appel à une société de portage qui se charge de gérer l’ensemble des démarches administratives et sociales liées à son activité.

Cette société signe un contrat de travail avec le consultant porté et facture ses prestations aux clients. Elle reverse ensuite au travailleur indépendant une partie du montant facturé sous forme de salaire, en déduisant les cotisations sociales, les frais de gestion et éventuellement les frais professionnels.

Les avantages du portage salarial

Le portage salarial offre plusieurs avantages pour les travailleurs indépendants :

  • Simplicité : en externalisant la gestion administrative et sociale de leur activité, les consultants portés peuvent se concentrer sur leur cœur de métier.
  • Sécurité : en bénéficiant du statut de salarié, les travailleurs indépendants ont accès aux mêmes droits que les autres salariés, notamment en matière de protection sociale (assurance chômage, retraite, prévoyance…).
  • Flexibilité : le portage salarial permet de conserver une certaine souplesse dans l’organisation de son travail et dans la recherche de missions.

Les aides de Pôle Emploi pour les travailleurs indépendants

Pôle Emploi propose plusieurs dispositifs d’aide à la création ou à la reprise d’entreprise pour les demandeurs d’emploi. Ces aides sont également accessibles aux travailleurs indépendants qui optent pour le portage salarial.

L’Aide aux Chômeurs Créateurs ou Repreneurs d’Entreprise (ACCRE) est destinée aux demandeurs d’emploi indemnisés ou susceptibles de l’être. Elle permet une exonération partielle des charges sociales pendant 12 mois et peut être cumulée avec l’allocation d’aide au retour à l’emploi (ARE).

L’Aide à la Reprise ou à la Création d’Entreprise (ARCE) consiste en un versement sous forme de capital représentant une partie des droits restants à l’ARE. Cette aide est soumise à conditions et demande un dossier complet déposé auprès de Pôle Emploi.

Comment utiliser les aides de Pôle Emploi avec le portage salarial ?

Pour bénéficier des aides de Pôle Emploi dans le cadre du portage salarial, il faut tout d’abord s’assurer que la société de portage est agréée pour ce type de dispositif. Ensuite, il convient de constituer un dossier auprès de Pôle Emploi et de respecter les conditions spécifiques à chaque aide.

Il est important de noter que le cumul des aides est possible mais soumis à certaines conditions. Par exemple, l’ACCRE peut être cumulée avec l’ARE si le montant des revenus issus du portage salarial ne dépasse pas 70% du montant journalier brut de l’allocation chômage.

En somme

Le portage salarial et les aides de Pôle Emploi constituent un atout majeur pour les travailleurs indépendants qui souhaitent concilier liberté et sécurité. Il est essentiel de bien se renseigner sur les différentes aides disponibles et sur les conditions à remplir pour en bénéficier pleinement.