Pour faire du commerce, il faut suivre les règles

Notre économie connaît parfois des soubresauts, ainsi que des crises qui l’ébranlent fortement, comme celle de 1929 aux États-Unis ou encore durant les différentes crises pétrolières de la fin du vingtième siècle, voire l’explosion de ce que l’on a appelé la bulle internet. Mais le système tient bon, rien ne fait complètement disparaître, et pour une simple et bonne raison : personne ne veut le voir s’écrouler, car nous ne souhaitons pas perdre notre niveau de vie. Dès lors pour que cela soit possible, un certain nombre de règlements ont été mis au point. Chaque pays ou entité comme la Communauté Européenne qui souhaite faire des affaires avec un autre se doit de les respecter ;

Une réglementation simplifiée pour tous

Parfois le soucis avec les textes de loi et les réglementations, c’est qu’ils sont difficilement compréhensibles, voire que l’on a du mal à les interpréter. Il faut alors toujours en passer par un prestataire extérieur dont c’est la spécialité et qui, lui, saura lire entre les lignes mais surtout indiquer quelles règles s’appliquent dans quelles situations. Mais cela coûte cher, au final. C’est pourquoi, devant l’insistance des entreprises, les instances décisionnaires ont pris soin de simplifier les textes. On peut donc aujourd’hui suivre une formation pour comprendre Incoterms 2020, la nouvelle série de règles édictées en ce sens, si ‘l’on veut en interne tout comprendre et s’y conformer.

Pourquoi il faut des règles pour internet

L’un des principaux soucis que l’on connaît ces dernières années, c’est justement que sur internet, les règles sont encore floues ; Il est donc crucial que l’on puisse légiférer à haut niveau sur tout ce qui se passe en ligne, du commerce à la publicité. Il n’est pas imaginable qu’une zone de non-droit existe pour certains, quand les autres font des efforts pour respecter les règlements établis, payent leurs taxes quand ils en doivent et les droits de douane quand ils exportent.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*