Conseils pour procéder à un meilleur choix de son orientation professionnelle

Tout au long de notre vie scolaire et même universitaire, parmi les questions auxquelles nous devons répondre se trouve-le fameux « qu’est-ce que tu vas faire après tes études ? ». Si jusqu’à maintenant vous ne savez pas encore quoi répondre, les conseils suivants vous seront d’une grande utilité.

Faire une liste pour commencer

Si vous ne savez pas par où commencer, le mieux est d’établir une liste. Mais, car il est parfois difficile de savoir exactement ce que l’on veut, lister ce que l’on ne souhaite pas sera un bon début et cela devra concerner aussi bien les métiers que les secteurs et les missions. Il ne restera plus qu’à apporter de la valeur sur les choses que vous n’aurez pas notées.

Il est inutile, dans un premier temps, de vous poser des questions sur la voie à suivre et les moyens à avoir pour réaliser ce que vous souhaitiez faire. Cherchez seulement à savoir si parmi les choses auxquelles vous n’avez pas pensées, il en a une qui vous intéresse réellement ou un secteur au sein duquel vous voulez apporter des changements et des innovations.

Ne cherchez surtout pas à créer une liste exhaustive tout en évitant tout de même que celle-ci soit trop longue. Donnez-vous le temps suffisant pour réfléchir et n’hésitez pas au fur et à mesure d’ajouter et/ou d’enlever certains éléments si cela est nécessaire.

Ne pas hésiter à faire des tests

Vous venez d’établir votre liste ? Pour être sûr que les éléments qui vous ont retenus sont les bons, une confirmation est indispensable. Elle pourra se faire à travers:

  • Un test MBTI : il s’agit d’un outil d’évaluation psychologique définissant le type psychologique d’un sujet qui est basé sur une technique mise au point dans les années 60 par Isabel Briggs Myers et Katherine Cook Briggs.
  • Un test IKIGAI : Il s’agit d’une méthode qui vient tout droit de l’Empire du Soleil levant basé sur l’idée selon laquelle nos actions sont reliées autour d’un même point. Il permet ainsi à tout individu de savoir quel est le vrai sens de sa vie et dans quelle direction il devra le poursuivre.
  • Des bilans de compétence : c’est un outil vous donnant la possibilité de cerner votre profil professionnel, vous projeter dans le futur et de vous préparer à l’exercice d’un nouveau métier.

Approfondir les recherches

Il y a des fortes chances que vos tests correspondent avec plusieurs projets. Il n’y a rien d’inquiétant à cela, car vous pourrez procéder à une importante réduction de vos possibilités en les catégorisant par préférence en n’en garder que quelques-unes. Ces dernières vous serviront notamment de base pour l’approfondissement de vos recherches. Vous pourrez vous appuyer sur plusieurs indicateurs pour cela, en ne citant que les perspectives d’embauches, les parcours de formation, les missions et le quotidien des professionnels. Au fil de votre scolarité, vous découvrirez sûrement d’autres aspects qui permettent à ce que votre choix se précise de plus en plus.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*