Se former par l’apprentissage

L’apprentissage est un bon moyen de préparer ou d’améliorer sa vraie vie professionnelle, seulement comment se former grâce à ce processus.

L’apprentissage, pour quoi faire ?

L’apprentissage ou la formation en alternance est un processus qui associe la formation pratique et concrète chez un employeur et les enseignements théoriques liés avec la réalité en entreprise et dispensés dans un centre de formation d’apprentis. Les 2/3 de votre temps se passeront en entreprise tandis que le 1/3 est passé en CFA pour suivre les formations générale, technologique et aussi pratique. Ce processus permet aussi de bénéficier d’autres avantages :

  • Un statut de salarié (dont droits et couverture sociale).
  • Une rémunération avec pourcentage du Smic et exonération fiscale.
  • Un diplôme professionnel valide comme celui obtenu en statut d’étudiant.

L’apprentissage est fondé sur le transfert de compétences et il est basé sur l’acquisition des connaissances théoriques et des compétences en vue de maîtriser un métier particulier. Dans le cadre de l’apprentissage, l’apprenti a aussi l’opportunité de comprendre l’entreprise, favoriser l’intégration dans l’entreprise et acquérir les savoir-faire indispensables.

Qui peut devenir apprenti ? Comment le devenir ?

Devenir apprenti est fait particulièrement pour les jeunes ayant 16 à 30 ans au début du contrat d’apprentissage ou avoir moins de 15 ans, mais ayant suivi une scolarité complète au collège (6ème jusqu’en 3ème) et avoir un projet d’apprentissage. Il faut que la personne soit également reconnue apte à l’exercice du métier par le biais d’une visite médicale d’embauche.

Quels secteurs professionnels et quels diplômes ?

L’apprentissage est un processus qui prépare l’apprenti à un diplôme ou à un titre à finalité professionnelle. Bien évidemment il sera enregistré au répertoire national des certifications professionnelles. L’apprentissage prépare en effet à :

  • Un diplôme professionnel de l’enseignement secondaire : CAP, baccalauréat professionnel, brevet professionnel, mention complémentaire ou brevet des métiers d’art.
  • Un diplôme de l’enseignement supérieur : BTS, DUT, licences professionnelles, diplômes d’ingénieur, diplômes d’école supérieure de commerce et autres.

Concernant les secteurs concernés, l’apprentissage prépare à des métiers du commerce de détail ; de l’alimentation ; du bâtiment et des travaux publics ; de hôtellerie-tourisme ; des services à la personne ; du secteur automobile, de l’électronique et dans d’autres secteurs d’activité.

Statut d’apprenti : Contrat et rémunération

Le statut d’apprenti permet d’avoir un titre de jeune travailleur, ce qui fait que vous pouvez bénéficier de toutes les dispositions qui s’appliquent à l’ensemble des salariés de l’entreprise ainsi qu’aux dispositions particulières relatives aux jeunes travailleurs. L’entreprise d’accueil signe un contrat d’apprentissage avec l’apprenti dont la durée correspond à la durée du cycle de formation suivant le diplôme préparé. Quant à la rémunération, l’apprenti perçoit un salaire correspondant à un pourcentage du Smic suivant son âge et de sa progression durant toute sa formation.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*