Pourquoi l’apprentissage d’une langue étrangère est-il extrêmement bénéfique pour une carrière juridique ?

Pour des raisons quelconques, les compétences acquises lors de l’apprentissage d’une langue serviront bien. À bien des égards, un diplôme de langues est le diplôme idéal pour permettre d’acquérir des compétences transférables, toujours essentielles. Ces compétences, que l’apprentissage des langues développe, aident sur la voie d’une carrière juridique.

Compétences en matière de communication

Apprendre une langue étrangère signifie la capacité de communiquer avec quelqu’un qui parle aussi cette langue. C’est un élément essentiel, mais cela va plus loin. En étudiant les langues, on reconnaîtra probablement le sentiment de frustration lorsqu’on ne trouve pas le bon mot pour s’exprimer.

Face aux différences culturelles, on peut également confronter à des difficultés linguistiques. Ainsi, on doit souvent trouver un moyen d’exprimer un concept sans utiliser un mot spécifique. Cette compétence est parfaitement transférable à ce que les avocats font au quotidien dans leurs interactions avec leurs clients. Souvent, les clients n’ont pas les mêmes compétences juridiques que les avocats.

Compétences globales

Des clients internationaux peuvent souhaiter conclure d’énormes affaires ou rechercher des conseils juridiques. Ils ne se tourneront peut-être plus vers France pour obtenir des réponses. Par conséquent, la connaissance d’une langue étrangère sera très utile. Elle permet d’approcher des clients étrangers qui ont des doutes ou de traiter des transactions dans un contexte culturel différent. En outre, si on souhaite travailler pour un cabinet d’avocats international, des compétences globales sont extrêmement importantes. Souvent, ces cabinets d’avocats font confiance à leurs employés pour communiquer avec les bureaux et les clients étrangers. Ils peuvent même proposer des détachements dans des pays étrangers.

Compétences commerciales

Pour obtenir un diplôme de langues, l’un des aspects les plus intéressants du diplôme est probablement une année à l’étranger. Pendant cette période, on pourrait travailler dans une culture et un environnement étrangers dans une entreprise ou une école. Aller travailler dans un contexte culturel différent est une excellente façon d’élargir ses connaissances commerciales. C’est une compétence très demandée dans les cabinets d’avocats.

Dès qu’on connaît l’entreprise à l’étranger, on pourra établir des comparaisons avec son pays d’origine et comprendre les différents systèmes. Cette compréhension est essentielle pour travailler comme avocat commercial, où on pourrait traiter des affaires transnationales impliquant des entreprises étrangères.

Compétences en matière d’innovation et de créativité

L’apprentissage des langues étrangères ouvre l’esprit sur les cultures étrangères pour des approches différentes des situations. Lors de l’interprétation d’une même situation, on élargit son état d’esprit et la façon d’aborder les situations de sa propre vie. L’apprentissage d’une culture étrangère contribue à améliorer la créativité pour envisager plusieurs façons d’appréhender un même problème. Dans une carrière juridique, les avocats doivent souvent sortir des sentiers battus, pour :

  • Trouver la meilleure offre pour un client
  • Utiliser des moyens innovants pour attirer de nouveaux clients

Plutôt que d’avoir un point de vue étroit, cet apprentissage apprend à garder l’esprit ouvert.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*